L’implant de testicule, c’est quoi ce truc ?

Dr C. Solano

C’est quoi cette photo ? Un implant de testicule. Un dispositif implantable dans une bourse pour remplacer un testicule qui manque. Parce que oui, parfois, il manque un testicule à un garçon !

Complexe avec un seul testicule ?
Certains garçons qui ont un seul testicule s’en fichent. L’autre fonctionne, donc tout va bien. C’est juste une particularité sans importance. D’autres en font un gros complexe : « Personne ne voudra jamais sortir avec un garçon qui n’a qu’un seul testicule » pensent-ils.
En fait, tout dépend du mental. Si ce garçon a l’impression que son corps cache un énorme secret honteux, ça peut se sentir. Mais s’il y pense à peine, le jour de sa première fois, l’autre personne ne s’apercevra de rien, ou se se dira simplement : « tient, c’est étonnant, je ne savais pas que ça existait » et puis rien de plus. Cela ne change rien entre eux ! Tout ça pour dire qu’il n’y a pas de quoi être honteux. Personne n’est parfait et on peut tous avoir une partie du corps qui a un souci : on est myope, on  n’entend pas d’une oreille, on a un orteil en plus, on a des tas de grains de beauté, il nous manque une dent, on a les oreilles décollées, etc. ajoute ici ton souci 😉
Cela n’empêchera pas quelqu’un de t’aimer et de te désirer.

Un implant de testicule, c’est quoi ?
C’est une membrane au volume ovale qui contient du liquide physiologique (de l’eau stérile un peu salée) ou bien du silicone.
Cet implant possède une zone de suture, c’est-à-dire un endroit où l’on peut le coudre pour qu’il reste bien en place (et pas qu’il puisse tourner sur lui-même !)
Il existe plusieurs tailles d’implants de testicules, de manière à pouvoir choisir la taille la mieux adaptée à chacun.

Implant de testicule, comment ça se met en place ?
C’est une (petite) opération.
Avant le jour de l’opération, le chirurgien urologue choisit la taille de l’implant la mieux adaptée avec le garçon concerné bien sûr.
On consulte aussi un médecin anesthésiste avant car l’opération se passe sous anesthésie générale ou sous rachi anesthésie (seul le bas du corps est anesthésié).
Il faut prendre des antibiotiques avant l’intervention pour éviter le risque d’infection.
Le jour J, une fois que le garçon est sous anesthésie, le chirurgien fait une ouverture au-dessus de l’aine et met en place l’implant. Puis bien sûr, il referme.
L’opération dure environ une heure.
Il y aura des fils à enlever et une petite cicatrice.
Par la suite, la consistance de l’implant n’est pas exactement la même que celle du testicule naturel, elle est un peu plus ferme. Mais si l’on n’est pas au courant, on ne se rend compte de rien !

Cette opération est prise en charge par l’Assurance Maladie.

Au total, on peut demander une opération pour mettre un implant si l’on n’a qu’un seul testicule, mais ce n’est pas du tout obligatoire ! Le médecin à contacter est un chirurgien urologue. Et il faut demander à son médecin traitant de vous indiquer qui il vous conseille.

A lire aussi :
Les spermatozoïdes en pleine action ! Une vidéo de vrais spermatozoïdes !
Comment mesurer un pénis ? Hé oui, il y a une manière scientifique de le faire…


Le Grand Livre de la Puberté

Vous trouverez encore plus d'informations dans Le Grand Livre de la Puberté (éditions Robert Laffont) !

Même si les librairies sont fermées, vous pouvez maintenant commander ce livre au Furet du Nord, à la Procure, chez Décitre la Fnac ou à la librairie Mollat .

couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *